Comprendre les blessures à l'épaule

Comprendre les blessures à l'épaule

Les blessures aux épaules sont très fréquentes et représentent l’une des causes les plus courantes de consultation en physiothérapie. Considérée comme le complexe articulaire le plus complexe du corps, il est très important d’évaluer l’épaule minutieusement avant d’amorcer un traitement quelconque. 

Les blessures les plus fréquentes à l’épaule :

Capsulite rétractile:

La capsulite rétractile se caractérise par une inflammation et un épaississement de la capsule articulaire de l’articulation gléno-humérale, résultant en une douleur et une diminution de mobilité importantes de l’épaule. La capsule articulaire est l’enveloppe de l’articulation : c’est ce qui donne, en très grande partie, la stabilité de l’articulation. Lorsque celle-ci se rétracte, s’épaissit et s’inflamme, des douleurs importantes surviennent et une diminution de mobilité importante apparaît. 

La plupart du temps, la capsulite rétractile est idiopathique, c’est-à-dire qu’aucune cause connue ne peut expliquer l’apparition de la pathologie. Dans certains cas, la capsulite peut être causée par une immobilisation prolongée de l’épaule, par exemple après avoir porté une attelle pendant plusieurs semaines. Pour une raison ou une autre, il semble que ce sont les femmes âgées entre 40-60 ans qui sont les plus touchées par cette pathologie. 

Le traitement consiste à venir étirer la capsule articulaire à l’aide d’exercices spécifiques. Malheureusement, ces exercices sont souvent douloureux, mais il est important de comprendre qu’il ne faut pas avoir peur de recréer de la douleur pendant les exercices pour que ceux-ci soient efficaces et étirent la capsule correctement.  

Tendinopathie:

La tendinopathie, ou tendinite, de l’épaule est une atteinte à l’un des 5 tendons de la coiffe des rotateurs, qui est le regroupement de tendons à l’intérieur de l’épaule. Cette pathologie survient généralement de façon non-traumatique lorsqu’une surcharge de stress est appliquée à l’épaule. Le tendon qui a été surchargé rentre alors dans la phase inflammatoire qui dure quelques jours. Par la suite, le tendon se ‘’désorganise’’, c’est-à-dire que les fibres qui le composent, au lieu d’être parallèles, deviennent emmêlées et mal positionnées. Le tendon perd alors de sa capacité à résister aux forces tensiles et devient douloureux. 

Comme pour n’importe quelle tendinopathie, le pilier du traitement pour une tendinopathie de l’épaule est la quantification du stress mécanique. Il faut donc tenter de remettre du stress progressivement sur le tendon blessé pour le stimuler à guérir via certains exercices particuliers.

Blessures traumatiques:

Les principales blessures traumatiques de l’épaule sont la luxation gléno-humérale, la subluxation gléno-humérale ou l’entorse acromio-claviculaire. Dans la majorité des cas, elles sont soit causées par un mouvement rapide de grande amplitude qui amène la tête humérale à la limite de sa stabilité articulaire, soit par un traumatisme quelconque comme une chute sur l’épaule par exemple. 

Dépendamment de la blessure traumatique, une période de repos initial avec immobilisation peut être demandée. Par la suite, des exercices de renforcement, de stabilité et de mobilité doivent être faits pour assurer la guérison optimale de l’épaule. 

Comme mentionnée précédemment, les blessures à l’épaule sont complexes et méritent d’être évaluées par un physiothérapeute qualifié dans le domaine. Vous pouvez compter sur nos professionnels chez ClicPhysio pour vous évaluer convenablement et vous outiller de la meilleure façon possible pour optimiser votre réadaptation. 


Joseph-Émile

pht et propriétaire

clicphysio@clicphysio.com(418) 575-5507